novembre 18, 2019

« Ah tiens mais plutôt que de jeter ça, pourquoi on le donnerait pas à Emmaüs? »

Si vous êtes ici, il est tout à fait probable que vous ayez, vous aussi, déjà prononcé cette phrase. Allez à Emmaüs pour moi est allé au centre commercial pour d’autres. J’y vais parce que j’ai besoin de choses (je me fais des petites listes de temps à autre car j’oublie vite) mais aussi pour flâner et être toujours autant surprise de choses qu’on peut y trouver. Je suis aussi très contente de voir les compagnons, pour la plus part souriant avec qui au fil du temps on crée un lien.

Cette institution fondamentale dans notre société actuelle a pour moi une importance fondamentale, elle me confirme qu’il y a du bon dans l’humain.

Mais quelle est son histoire? que s’est il passé pour que cela perdure toujours de nos jours?

Ca veut dire quoi Emmaüs?

Emmaüs en hébreu signifie « printemps tempéré ». On a commencé à parler d’Emmaüs dans les écrits de l’Evangile selon Luc . Elle semble se situer en Palestine mais il y a peu d’informations sur sa position géographique et il n’y a donc que des hypothèses autour de ça.

Cette cité, qui semble proche de quelques kilomètres de Jérusalem, est la ville d’origine de deux pèlerins qui auraient rencontrés Jésus après le matin de Pâques, à sa résurrection. Ils partagèrent avec lui le couvert et leur proposa le gite sans savoir qui il était.

L’appel de l’abbé pierre le 1er février 1954

« Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir, ici on t’aime »

L’hiver 1954 fut une saison extrêmement difficile pour de nombreuses personnes dans cette période d’après guerre. A la suite d’événements dramatiques, dont la mort d’un nouveau né à cause du froid, et de politiciens qui débattent sans arriver à se mettre d’accord refusant de créer des cités d’urgence. C’est ainsi qu’après qu’un journaliste lui ai proposé l’idée de parler à la radio afin de sensibiliser la population sur la réalité de certains travailleurs qui n’avaient pas la possibilité de se payer une chambre pendant la reconstruction du pays que l’abbé Pierre fit son appel. Le retentissement fut immédiat et les donations prolifèrent d’à travers le monde. Charlie Chaplin, qui lui aussi à un moment de sa vie du vivre dans la rue, fit un don de 2 millions de francs, une somme énorme pour l’époque, dit « qu’il rendait ce qu’on lui avait donné auparavant.

C’est ainsi que l’abbé Pierre créa l’association Emmaüs car il avait réussi à récolter 500 millions de Francs. Il pouvait ainsi, entourer de ses compagnons fabriquer des cités d’urgence qui viendront avec le temps à être des cités HLM.

Qui était l’Abbé Pierre?

De son vrai nom Henri Grouès, il né en 1912 dans une famille bourgeoise négociant en soie lyonnaise et pieuse; très tôt son père l’emmenait s’occuper des sans abris et des mendiants chaque dimanche matin. Il trouve sa vocation très jeune, il est d’ailleurs élevé par les Jésuites. C’est dans les prémices de l’adolescence qu’il commence à avoir ses « illuminations » et c’est à l’âge de 16ans qu’il eut son coup de foudre pour Dieu. Il veut alors consacrer sa vie à lui et rentre chez les Capucins par la suite? Il renonce à sa part de patrimoine familial et la donne à des oeuvres caritatives. Il passe 7 années à se consacrer corps et âme à Dieu mais doit quitter la Capucins lié à sa santé fragile. Il devient par la suite diocèse de Grenoble.

La 2nde Guerre Mondiale le fait devenir sous officier puis aumônier et dans son autobiographie il expliquera qu’il recueillit des enfants Juifs après les rafles de Juifs étrangers dans la zone Sud de la France en Août 1942. C’est à cet époque aussi qu’il aide le frère du Général de Gaule à passer la frontière pour aller en Suisse. Il est l’un des confondateurs du maquis de sa région et il fit la rencontre de Lucie Coutaz qui deviendra par la suite sa secrétaire particulière jusqu’à sa mort, elle étant considérée à ce jour comme une des cofondatrices du mouvement Emmaüs.

C’est de cet période que le nom qu’on lui donnait apparaitra: l’abbé Pierre qui gardera jusqu’à la fin de sa vie.

A la suite de la guerre, après avoir rejoint le général de Gaule en Algérie, il s’inscrit au parti de l’époque le MPR et devient pas la suite députe de Meurthe et Moselle. Il n’est pas tant intéressé par la politique, il souhaite plus être un initiateur de projets pour les gens dans la misère.

Comment est né Emmaüs?

Le mouvement Emmaüs voit le jour en 1949 en étant dans un premier temps une auberge de jeunesse pour une population en manque de logement à la suite de la guerre. Du fait d’avoir été député, il a une rente à vie de son ancien poste et peut donc financé des logements dits « cité d’urgence ».

Son objectif est de construire des logements pour sans abris, de leur propose un accueil avec un toit, un couvert et un emploi. Permettre à ce qui ont perdu tout dignité d’en retrouver une. Et cela fonctionne, par moment avec difficulté, ce qui fera que l’Abbé Pierre participera à un jeu très fameux de l’époque dont il en récoltera 256 000 Francs.

C’est l’hiver 1954 qui marqua un tournant grâce aux donations importantes faite à la suite de son appel radiophonique. Il crée alors l’assocations Emmaüs permettant d’unifier les communautés présentent dans toute la France. Son combat rudement mené lui permetta aussi de pousser le gouvernement à adopter une loi toujours d’actualité à ce jour, la loi de la trêve hivernale interdisant tous propriétaires de mettre quelqu’un dehors l’hiver.

Et maintenant?

Emmaüs International fut crée en 1971 à la suite d’un naufrage. En effet, l’Abbé Pierre qui a toujours préféré être initiateur de projets plus que d’être gestionnaire à traverser le monde pour répandre ce concept.

Ainsi à la suite d’un voyage en Argentine, il se retrouve pris dans le naufrage d’un bateau, son entourage pensa alors qu’il était mort car ils se retrouvèrent plusieurs jours sans nouvelles de lui. Ayant peur que le mouvement ne perdure pas si jamais il mourrait Emmaüs International pris naissance et à l’heure actuelle est présent dans 42 pays en fonction des besoins de chacun; ainsi il est orienté sur l’agriculture en Afrique et en Asie et sur les micro crédit au Liban et au Bangladesh.

Quant à Emmaüs France il vit le jour en 1985 sous la forme que lui connait actuellement. Enfin l’Abbé Pierre toujours attaché à lutter contre les problèmesèmes de logement créa la fondation l’Abbé Pierre en 1988, reconnue d’utilité publique en 1992.

Il mourut début de l’année 2007 laissant derniers lui des centaines de compagnons et autres personnalités en deuil. Il eu le droit à une cérémonie religieuse dans la cathédrale Notre Dame et selon ses volontés fut enterrer à Esteville, lieu d’accueil de compagnons anciens où il vivit les dernières années.

Si vous ne connaissez pas ma boutique c’est par ici!

Boutique
Exclusive Discount

20% Off your first order

Integer a nibh vitae ex porttitor rutrum et ut velit. Etiam ac felis at leo feugiat placerat.

Order Now